Oui, sous réserve que le prêt immobilier soit établi à destination d’un particulier, et à condition qu’il ne soit pas couvert par de multiples assureurs.